28/02/2009

mon aides et mes conseils et ce que je dit et pense sur l'éxcision par lhommenondecevant sur le net

(avant de lire les textes sur ce blog je demande a tout les hommes de ne jamais repousser les femmes éxciser et de les accepters comme une femme toute a fais normale ( je pense que elle save déja ce que elle on subit et essayeront de rendre heureux lhomme qui les choisiras)

mon aides et mes conseils et ce que je dit et pense sur l'éxcision par lhommenondecevant sur le net et aussi maintenant dj-ncf qui sont mes initiale de n.claude.françois (mon aides et conseils sont a la fin de texte )

je n'est pas voulu parler de chose que je ne connaissez pas donc jais fait comme tout le monde jais lu un peu partout

ce que je peu et veux dire a tout les illuminer et sur cette terre qui sont pour l'éxcision je souhaite tres fort et mes amies et copines et amis que jais dans le monde entier qui représente plusieurs dizaine de millions de personnes pense comme moi que tout ce qui pratique ou on pratiquer l'éxcision sur des filles mineur sans avoir ue la possibilités de choisir ci elle voulez ou pas etre exciser a vie

je vous condamne a etre pourchasser jusqu'en enfer et que votre vie soit la plus courte possible sur cette terre et la plus longue en dans les flammes de l'enfer

je ne craint rien d'aucun dieux et ci c'est personne été un minimum intelligent il aurais deviner que ci dieux aurais voulu que la femme n'as pas de clitoris aucune femme aux monde entier aurais un clitoris et celui qui enlève ce que dieux a donner et a voulu donner a la femme périras dans les flamme de l'enfer avec satan

pour les femmes qui sont contre moi et sont d'acore avec les pratiques barbares sans l'accord de notre créateur (dieux ,alla )

sont complice de satan et subiront le méme sort que ce qui enléve ce que dieux a donner a la femme

ce que dieux donne aucun homme ou femme ne peu le reprendre sauf ci il n'y as pas d'autre choix pour sauver de la mort ( en cas de cancer,gangrène,etc. )

je suis 100% contre l'excision c'est pire que des merde ceux qui font cette pratiques et contre toutes religions (dieux et contre tout mal ou abus ou profit ) l'excision et considéré comme une amputation qui n'est pas obligatoire par la médecine et tout ceux qui autorise ou sont pour l'éxision sont contre la volontés de dieux et finiront en enfer et je souhaite que leur vie soit tres courte sur cette terre et longue en enfer(je sait que beaucoup de pays musulman soit disant qui aime dieux) laisse leur petite filles ce faire excisé et dieux et contre cette pratique barbare qui a pour seul but de couper toute envie sexuel chez la femme et la rendre presque frigide et tres longue a avoir un vrais orgasme
j'aiderais du mieux que je pourrais c'est femme qui non pas mérité ce que les démons et diables leur ont fais sans leur consentement ( seul les homme fainéant et profiteur et égoiste de naissance sont pour l'éxcisions )
ci dieux a donner un clitoris a la femme c'est aussi pour avoir et ressentir des sensations agréable et pour avoir envie de faire l'amour et a avoir aussi du plaisir et des orgasmes et pas que pour l'homme et ce que dieux a donner que dieux peu le reprendre et toute personne qui prend ce que dieux a donner ne peu etre que le démon ou un envoyer du diable et toutes personnes,villes,pays qui excise ou on éxciser des femmes sont contre la volontés de dieux et sont contre moi qui est pour la volontés de dieux. et je n'autoriserais jamais ce que dieux n'as jamais voulu (l'excision )

>>>> mes conseils & aides pour les femmes excisé par lhommenondecevant_dj-ncf <<<<

ci tu est une femme éxcisé pour avoir toute mon aide & conseils il faudra obligatoirement me prouver que tu est bien une vrais femme ( ci je demande de me prouver que tu est une femme c'est uniquement pour etre sur que c'est bien une femme que j'aide et non pas des cons qui ce font passer pour des femmes)

 

voir dabor mes conseils & aides sur mon blog principale d'aide & conseils pour les femmes >>

http://lhommenondecevant.spaces.live.com/

et ensuite faire obligatoirement ce teste que jais consu pour toutes les femmes qui mon demander comment savoir ci elle était frigide ou tres bloquer ou bloquer ou ci tout fonctionner bien en elle jais expliquer tout du début a la fin je m'excuse de dire sa mais ne pas chercher a caresser le clitoris mais caresser au méme endroit soit en apuyant légèrement ou un peu plus fort jusqu'as resentir comme des sortes de coup electrique ou guili et faire les deux chose en meme temps comme jais expliquer a la fin du teste
le teste >>


http://lhommenondecevant.spaces.live.com/blog/cns!D9041DC...



ci apres avoir essayer le teste plusieur fois tu ne resent pas tout ce que jais expliquer contacte moi a mon adresse email lhommenondecevant@hotmail.com et je t'envérais des autres explications a faire pour mieux arriver a faire le teste ( je ne garantis pas a 100% que tout seras possible mais au minimum a 80%) et sa ne seras pas simple et rapide

tout ce que je fait ne me raporte rien et je n'est aucun profit et je n'abuse d'aucunes femme et personne aux monde entier ne sauras ce que je te dit promis

bisous de n.claude.françois lhommenondecevant & dj-ncf sur le net

qui je suis?? ci tu manque un peu de confiance en moi tape tout simplement sur google >> lhommenondecevant et apres dj-ncf et tu véras par toi méme que tout ce que je fait n'est pas pour moi

mes blogs reserver aux femmes pour racheter un peu le mal sont>>>

http://dj-n-c-f.skyrock.com/

http://lhommenondecevant.musique.com/

http://lhommenondecevant.musicblog.fr/

 

23:20 Écrit par lhommenondecevant_dj-ncf dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/02/2009

les pays ou vives mes énemis qui pratique l'éxcision

toutes personnes pour l'excision et qui pratique encor l'excision dans les pays ci dessous ne sont pas mes amis et je souhaite que leur vie soit tres courte sur cette terre et tres longue en enfer

le texte original est sur >> http://fr.wikipedia.org/wiki/Excision

avant de lire les textes sur ce blog je demande a tout les hommes de ne jamais repousser les femmes éxciser et de les accepters comme une femme toute a fais normale ( je pense que elle save déja ce que elle on subit et essayeront de rendre heureux lhomme qui les choisiras)

En Afrique, on recense 28 pays où les mutilations sexuelles féminines sont pratiquées. La proportion de femmes excisées varie selon les pays. Trois groupes peuvent être distingués (chiffres au début des années 2000):les pays où la grande majorité des femmes sont excisées soit plus de 85 % : Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan. les pays où seules certaines fractions de la population étant touchées et où 25 à 85 % des femmes sont excisées, proportion variant selon l’ethnie, la catégorie sociale et la génération : Burkina Faso, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya, Liberia, Mauritanie, Sénégal, Tchad. les pays où seules quelques minorités ethniques sont concernées et où la proportion d’excisées est inférieure à 25 % : Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du congo, Tanzanie, Togo.

Législations dans les pays où les excisions sont pratiques courantes:

Bénin : Ce pays n’a pas de loi spécifique sur le sujet, malgré une prévalence évaluée à 50% des femmes du pays.

Burkina Faso : Une loi interdisant les mutilations génitales féminine (MGF) a été promulguée en 1996, pour entrer en vigueur en février 1997. Auparavant, il existait déjà un décret présidentiel établissant un Comité national contre l'excision et prévoyant des amendes à l'encontre des personnes reconnues coupables d'excision sur des fillettes ou des femmes. La loi de 1996 a renforcé la répression. Depuis, plusieurs exciseuses ont été condamnées à des peines d'emprisonnement

Côte d'Ivoire : Une loi promulguée le 18 décembre 1998 prévoit que toute atteinte à l'intégrité des organes génitaux d'une femme, par voie de mutilation totale ou partielle, excision, désensibilisation ou toute autre pratique, si elle s'avère sanitairement néfaste, est passible d'une peine d'emprisonnement de un à cinq ans, et d'une forte amende (de 360 000 à deux millions de francs CFA). La peine est portée de cinq à vingt ans d'emprisonnement si la victime meurt des suites de son opération. Par ailleurs, si la procédure est effectuée par un médecin, il risque jusqu'à cinq ans d'interdiction de pratique professionnelle.

Djibouti : Les MGF ont été interdites par la révision du Code pénal du pays, entrée en vigueur en avril 1995. L'article 333 du Code pénal prévoit, pour les personnes reconnues coupables de ces pratiques, une peine d'emprisonnement de cinq ans et une amende de un million de francs de Djibouti.

Égypte : En décembre 1997, la Cour de cassation égyptienne a rendu un arrêt en faveur d'une interdiction gouvernementale des MGF, dans lequel il est stipulé que les contrevenants s'exposent à des sanctions criminelles et administratives. Il existe en outre un décret ministériel qui interdit ces pratiques. Malgré ces lois et décrets, les MGF se perpétuent encore en très grande majorité dans ce pays, même si certains comme Abou Shawareb en juillet 2005, ont décidé d'eux-mêmes de mettre fin à ces pratiques. Le Code pénal prévoit aussi des cas de « blessure » et de « traumatisme intentionnel ayant entraîné la mort », qui peuvent éventuellement être juridiquement applicables. On a relevé dans la presse au moins treize cas de personnes poursuivies sur la base des termes du Code pénal, notamment des médecins, des sages femmes et des barbiers, accusés d'avoir pratiqué des MGF ayant entraîné des hémorragies, des états de choc et des décès.

Ghana : En 1989, le chef du gouvernement du Ghana, le président Rawlings, s'est formellement prononcé contre les MGF et les autres types de pratiques traditionnelles néfastes. L'article 39 de la Constitution du Ghana contient en outre des éléments visant l'abolition des pratiques traditionnelles préjudiciables à la santé et au bien-être des personnes. Certains pensent que cette loi a, en fait, généré une migration des pratiques vers la clandestinité.

Guinée : Les MGF sont illégales en Guinée, selon l'article 265 du Code pénal. Elles sont punies par une peine de travaux forcés à perpétuité et, si elles entraînent le décès de la victime dans un délai de 40 jours, le contrevenant s'expose à la peine de mort. Aucun cas de MGF n'a toutefois, à ce jour, été porté devant les tribunaux. L'article 6 de la Constitution guinéenne, qui interdit les traitements cruels et inhumains, peut aussi être interprété dans le sens de l'inclusion de ces pratiques, si un cas venait à être porté devant la Cour Suprême. L'un des membres de la Cour Suprême de Guinée travaille actuellement en collaboration avec une ONG locale, en vue d'insérer dans la Constitution guinéenne une clause spécifique interdisant ces pratiques.

Indonésie : Les autorités préparent actuellement un décret interdisant aux médecins et aux personnels paramédicaux toutes pratiques de MGF. Les MGF sont aujourd'hui encore très répandues en Indonésie. Azrul Azwar, le directeur général des affaires de santé du pays, a déclaré que « Toutes les structures de santé gouvernementales seront formées à relayer les informations concernant la décision d'interdiction et l'étendue du problème de la circoncision féminine.»[13].

Nigeria : Au Nigeria, il n'existe aucune loi fédérale interdisant les pratiques de MGF. Les opposants à ces pratiques se réfèrent à la section 34(1)(a) de la Constitution de la République Fédérale du Nigeria de 1999, qui stipule que « aucun individu ne sera soumis à la torture ou à des traitements inhumains ou dégradants », pour en appeler à l'interdiction des pratiques de MGF sur tout le territoire. Un membre du parlement a élaboré un projet de législation en faveur de l'interdiction, mais ce projet n'est pas encore passé en commission.

Ouganda : Il n'existe en Ouganda aucune loi réprimant les pratiques de MGF. En 1996, toutefois, un tribunal a statué en faveur de la prohibition de ces pratiques, sur la base des termes de la section 8 de la Charte des Enfants, promulguée cette même année, qui rend illégal le fait de soumettre un enfant à des pratiques sociales ou coutumières néfastes pour sa santé.

République centrafricaine : En 1996, le président a émis une ordonnance interdisant les MGF sur tout le territoire. Cette ordonnance a force de loi, et toute infraction à son égard est passible d'une peine d'emprisonnement allant de un mois à deux ans, et d'une amende de 5 100 à 100 000 francs centrafricains. Il ne semble toutefois pas que cette loi ait jamais été appliquée dans les faits.

Sénégal : Depuis une loi promulguée en janvier 1999, les pratiques de MGF sont illégales au Sénégal. Le président Diouf a fait un appel solennel en faveur de l'arrêt de ces pratiques et de la législation les interdisant. La loi modifie le Code pénal en faisant des MGF des actes criminels, réprimés par une sentence pouvant aller de un à cinq ans d'emprisonnement. Un porte-parole du RADDHO (Rassemblement africain pour la défense des droits de l'homme) a déclaré dans la presse : « L'adoption de la loi ne se suffit pas en elle-même, car il est désormais nécessaire de la faire appliquer rigoureusement pour que les femmes en bénéficient. » Quelques femmes se penchent sur la question[14].

Somalie : En Somalie, il n'existe aucune loi nationale spécifique interdisant les MGF. Le Code pénal mis en place par le précédent gouvernement prévoit toutefois des clauses de « blessures », « blessures graves » et « blessures très graves », qui pourraient éventuellement être juridiquement applicables. En novembre 1999, le Parlement de l'administration du Puntland a approuvé à l'unanimité une législation rendant ces pratiques illégales. Il ne semble toutefois exister aucun cas de mise en application de cette loi.

Tanzanie : La section 169A de la Circulaire spéciale sur les crimes sexuels de 1998 interdit les MGF. Ces pratiques sont punies de peines d'emprisonnement allant de cinq à quinze ans, et/ou d'une amende ne pouvant pas excéder 300 000 shillings tanzaniens. Cette législation a débouché sur quelques arrestations, mais qui ne semblent pas avoir, jusqu'à présent, abouti sur des poursuites pénales.

Togo : Le 30 octobre 1998, l'Assemblée Nationale a voté à l'unanimité une loi interdisant les pratiques de MGF. Les sentences prévues vont de peines d'emprisonnement de deux mois à dix ans, à des amendes de 100 000 à un million de francs togolais. Toute personne qui aurait connaissance de telles pratiques dans son entourage et qui n'en informerait pas les autorités, est passible d'une peine de un mois à un an d'emprisonnement, et d'une amende de 20 000 à 500 000 francs togolais.

Selon l’UNICEF, seulement 13 pays africains disposent de lois réprimant les mutilations sexuelles féminines et autres types de violences faites aux femmes.

10:28 Écrit par lhommenondecevant_dj-ncf dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mutilations sexuelles et religions ( par des etre primitifs)

avant de lire les textes sur ce blog je demande a tout les hommes de ne jamais repousser les femmes éxciser et de les acceptés comme une femme toute a fais normale ( je pense que elle save déja ce que elle on subit et essayeront de rendre heureux lhomme qui les choisiras)

le texte original est sur >> http://fr.wikipedia.org/wiki/Excision

Ainsi, actuellement, l'essentiel des populations qui pratiquent ces mutilations sexuelles sont soit animistes, soit musulmanes. Il existe aussi certaines communautés chrétiennes au Ghana ou au Togo qui pratiquent les mutilations sexuelles ainsi que la communauté juive des Falashas. Les sources religieuses juives et chrétiennes ainsi que le Coran ne font pas mention de cette pratique.

Cependant, l'Islam peut servir de moyen de justification comme d'interdiction à la pratique de l'excision. En effet n'y a pas consensus parmi les savants sunnites sur le rapport entre Islam et excision, leur position allant de l'obligation à l'interdiction pure et simple. En effet, si le Coran ne prescrit aucune obligation d'excision, certains hadiths sont utilisés par les savants recommandant ou prescrivant sa pratique pour la justifier religieusement. Est notamment mentionné, le hadith rapportant que Mahomet recommanda à une exciseuse « Effleure et n’abuse pas, car cela rend le visage plus rayonnant et est plus agréable pour le mari.<< ((pourquoi pas faire l'inverse couper le gland de lhomme (qui et l'équivalent au clitoris de la femme en sencibiliter) car cela rendrais le visage de lhomme plus rayonnant et est plus agréable pour la marier et le 1er qui aurais du etre éxcisé du gland et mahomet ))». . Dans tout les cas, si ces hadiths permettent à certains savants de recommander ou obliger l'excision, les savants défavorables à sa pratique soulignent que les chaînes de transmissions qui soutiennent ces textes seraient trop faibles pour cautionner une pratique aussi grave, d'autant qu'aucun ne mentionne d'obligation formelle.

Une autre défense de l'excision s'appuie sur les valeurs et la culture des sociétés. Ainsi, considérer la femme comme responsable de tous les manquements à la morale et aux bonnes mœurs légitime le contrôle strict de son comportement (notamment sexuel). La littérature juridique qui parle de l'excision, sans la recommander formellement, l’évoque sous le vocable de « khafdh » ou « khifâdh » qui signifie l’affaiblissement du plaisir sexuel. Cette signification est associée à une conception du statut de la femme comme soumise à l'homme qui, en retour, se doit de défendre l'honneur de sa lignée en contrôlant la virginité des femmes pré pubères avant de les confier par contrat à un autre homme (mariage) ou en diminuant le désir sexuel (une des vertus attribuées à l'excision)<< donc pour etre plus surt que les femmes reste vierge jusqu'au mariage on leur as enlever toute possibiliter d'avoir des envies sexuel a vie de cette façon mème ci la femme ce touche en ce lavent cela ne lui donneras aucune envie de ce caresser jusqu'au jours ou la femme ne serviras que as faire des enfants et sans avoir jamais aucun orgasme mais sont mari oui et as chaque raport

Dans le cadre islamique, la nature primordiale de l'humanité (appelée Fitra) est caractérisée par les 5 éléments suivants :la circoncision le fait de se raser le pubis le fait de se couper les ongles le fait de s'épiler les aisselles le fait de se tailler la moustache.

De ce fait, la pratique de l'excision déjà traditionnellement installée bien avant l'arrivée de l'Islam, n'a pas été fondamentalement modifiée par la nouvelle religion.

Il faut souligner que récemment certains responsables religieux musulmans ont innovés en s'opposant franchement à l'excision.

C'est le cas par exemple au Sénégal (où des imams éduquent les populations à risque, appuient chaque argument en citant le Coran et sensibilisent aux problèmes de santé générés par l’excision) ou en Égypte (où des responsables religieux ont appelé à l’interdiction de ces pratiques et à la punition de leurs auteurs lors d'une conférence internationale sur les mutilations génitales féminines (MGF) au Caire).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Excision

10:17 Écrit par lhommenondecevant_dj-ncf dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |